• UNE ODEUR DE POUDRE AU CM

    A la lumière d'informations recoupées et de sources très différentes, j'ai acquis la conviction que la dernière mouture des comptes-rendus des conseils municipaux, rédigés en dernier ressort dans un langage purement administratif, ne reflètent pas du tout le climat pesant et explosif dans lequel ceux-ci se déroulent, hélas, à Marsannay. Le dernier en date, un compte-rendu fleuve de 37 pages, qui se veut complet, consulté sur le tout nouveau site de la commune, donne l'impression de vouloir échapper quelque peu à la règle, en apparence seulement. Pour preuve ce préambule inattendu dans lequel Monsieur le Maire a estimé devoir s'adresser nommément à deux élus de l'opposition. A l'un pommade et fausses politesses, à l'autre tir à bout portant et humiliations. Une façon scandaleuse et inadmissible de régler un différend et d'adresser publiquement un rappel à l'ordre à un élu dans l'exercice de ses fonctions. Il existe d'autres méthodes et vous le savez bien Monsieur le Maire. Convoquer la personne en question en votre bureau et lui dire, les yeux dans les yeux, ce que vous avez à lui reprocher aurait été plus correct et plus courtois. Mais pour ça, il faut avoir le courage d'affronter seul et calmement la partie adverse hors de la présence de vos vingt inconditionnels soutiens. Changez de devise, Monsieur le Maire et remplacez Vivre ensemble à Marsannay par Diviser pour régner. cela peut vous servir...un jour. Mais la ficelle est un peu grosse et votre façon de faire de très bas niveau.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :