• UN NOUVEL AVERTISSEMENT SANS FRAIS

    Le procédé ignoble utilisé par des individus dont je vais m'efforcer de cerner l'identité qui a consisté, une fois de plus, à s'en prendre à ma personne et à ma réputation ne m'a pas surpris. Il a été déjà utilisé à plusieurs reprises par le passé. Ceux qui avaient cru à l'époque m'éliminer définitivement en me traitant plus bas que terre dans leurs écrits adressés très maladroitement à des personnalités qui, elles, avaient à mon endroit une opinion située à l'opposé de celle que ces détracteurs sans scrupules tentaient de leur faire admettre, ont reçu individuellement un pensum dont ils ne se sont jamais vantés. Des années plus tard, comme la mule du pape, à la suite d'une tentative de récidive basée sur une affirmation mensongère dont j'ai pu, par chance apporter en toute dernière minute un dément irréfutable j'ai réagi on ne peut plus violemment. Mais voilà qu'une nouvelle génération de je "sais-tout" orgueilleux et méprisants - à croire qu'à Marsannay les personnages arborant ce profil se reproduisent perpétuellement - se permettent de prendre l'initiative d'attaques mensongères susceptibles selon eux de déstabiliser et d'abattre de façon définitive leur adversaire. Une action concertée, mûrement réfléchie et préparée à l'avance n'est pas à exclure. Si c'est le cas la baudruche s'est brusquement dégonflée et les effets obtenus seront d'une autre nature que ceux espérés. Franchir la ligne blanche continue qui interdit l'accès à la calomnie cette gangrène que Beaumarhais a remarquablement dépeinte c'est en effet prendre des riisques considérables. J'ai moi-même et sciemment tenu des propos très vifs visant des personnes qui ont choisi d'exercer des fonctions de caractère public et qui doivent en assumer  toute les conséquences. Une majorité d'entre eux, je dois le reconnaître a préféré se taire plutôt que de calomnier sans preuves. Et si je suis en colère mais malgré tout serein c'est que jusqu'à ce jour, personne n'a pris le risque de me traiter de menteur. Mes maîtres m'ont appris qu'une information doit impérativement être vérifiée avant d'être divulguée. Un principe moral que semblent ignorer totalement ceux qui m'ont de façon indigne et à plusieurs reprises odieusement et très imprudemment agressé. Je tiendrai très prochainement mes lecteurs de tous horizons au courant des résultats de mon "enquête"qui progresse à grands pas .


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :