• TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE

    En obligeant les conseillers municipaux d'opposition à poser leurs questions à l'avance et par écrit le maire croyait avoir trouvé la formule qui les contraindrait à limiter le nombre et à assouplir le ton et le contenu de leurs demandes, de leurs remarques, de leurs critiques, de leurs propositions. Peine perdue c'est l'inverse qui s'est produit. et la riposte a rapidement vu le jour, présentant deux aspects, deux actions convergentes non concurrentes et complémentaires. Les uns ont choisi de marteler sur leur blog (marsannaydemain.org) le programme qui était le leur lors de la campagne électorale et de le comparer à ce que fait (ou ne fait pas) l'équipe en place. Les autres, (blog Agir pour Marsannay) ont préféré suivre à la lettre les ukases du maire. C'est ainsi qu'on trouve à cette adresse avant chaque réunion du conseil municipal la série des questions auxquelles le maire devra répondre et que quelques jours après la réunion on les trouve fidélement reproduites. Et croyez-moi, cela vaut le détour. Bien entendu il s'agit ici d'un raccourci et ces blogs foisonnent d'informations que vous ne trouverez nulle part ailleurs. J'y puise, je le reconnais, une grande partie de mon grain à moudre. Pareille démarche a le mérite de combler le vide en matière de communication des informations municipales qu'entretient scrupuleusement le pouvoir en place et de suspendre aux basques de Monsieur le maire une batterie de "casseroles"qui s'ajoute à celles qui y sont déjà solidement accrochées.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    keep cool
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 14:39

    Ahhhhhhhhhhhhhhhhh voilà donc les sources de votre langue de vipère.


    Les casseroles c'est bien vous qui les avez et plutôt rouillées d'ailleurs

    2
    Conclusion
    Lundi 4 Octobre 2010 à 11:33

    voilà une idée d'aller insulter un vieux monsieur de 88 ans jusque sur son blog !

    Et vous qui prêchez l'écoute intergénérationnelle !

    Vous n'allez tout de même pas me dire que vous avez peur de lui ?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :