• LE MAIRE CEDE SA PLACE

    J'ai passé, hier, un après-midi fort agréable en compagnie d'une foule d'amis. En effet, je répondais avec empressement et grand plaisir à l'aimable invitation d'un jeune et talentueux vigneron de Marsannay, diseux de la pire espèce, qui a décidé de convoler avec une charmante personne du sexe opposé et de légaliser leur union en passant par-devant Monsieur le maire. Mais le maire de son choix, une conseillère municipale d'opposition, épouse de vigneron. Le maire en titre a donc dû avec amertume ou soulagement peut-être, non sans arrières-pensées je présume, accorder à celle-ci une délégation de pouvoir. C'est donc ceinte de l'écharpe tricolore que l'élue, première magistrate de la commune le temps d'une cèrémonie, a uni par les liens du mariage, avec émotion et assurance, ce jeune couple sympathique après avoir obtenu les deux "oui" de leur consentement mutuel.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :