• LE COMPTE-RENDU TROMPEUR DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

    Profitant de l'absence de journaliste au dernier Conseil Municipal, Monsieur le Maire a fait rédiger par ses services un compte-rendu de séance non signé, publié dans le BP du 22 décembre qui, faute de notes objectives prises sur le vif, laisse entendre au lecteur que tout s'est bien passé, que tout baigne dans l'huile alors que la réalité est bien différente.

    En effet, pas un mot, pas une phrase sur le climat délétère entretenu par le maire et son équipe dans la salle, une ambiance survoltée où fusaient des attaques personnelles proférées sur un ton insultant et menaçant.

    Pas un mot non plus sur les votes sur fond de trahison orchestrée portant sur la composition des commissions ayant pour objectif, hélas atteint, l'élimination pure et simple de la conseillère d'opposition jugée très gênante par Monsieur le Maire, son équipe au grand complet et son nouvel ami.

    Passé sous silence aussi le refus exprimé par les élus de l'opposition de cautionner l'attribution les yeux fermés d'une subvention de 145 000 € au Centre Musical objet de toutes les attentions de la municipalité.

    De ce qui précède et de bien d'autres sujets encore dont je donnerai détails prochainement, je vous accuse Monsieur le Maire de procéder de façon systématique à la rétention d'informations dans le but de cacher à la population les effets ravageurs d'une gestion erratique héritée de vos prédécesseurs mais aggravée depuis le jour où une courte  majorité d'électeurs vous a porté au pouvoir. (la suite dans l'article suivant)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :