• L'INFO EN CADEAU

    C'est une histoire abracabrantesque qui débute ce mardi 23 novembre, jour de distribution d'un exemplaire du quotidien local, cadeau de Monsieur le maire, (je ne l'ai appris que quelques jours plus tard par des amis étonnés de ne pas trouver trace, sur ce blog, d'informations susceptibles, selon eux, d'attirer mon attention et de provoquer le commentaire un brin caustique du misérable diseux que je suis. Elle ne présente pas grand intérêt pour les lecteurs. Aussi je la raconteà grands traits, ne serait-ce que pour tenter de justifier mon mutisme. Donc, ce 23 novembre, de bon matin, je trouve deuix exemplaires du Bien Public dans ma boîte aux lettres. Considérant que c'est là une erreur du porteur qui sera réparée dans la journée, j'attends le soir avant de classer l'exemplaire inutile dans mes archives conservées un mois durant. Et je lis rapidement, trop rapidement mon journal et prends connaissance des avis de décès et, dans l'édition de Dijon, des articles concernant Marsannay, publiés en page 8, sans poursuivre ma lecture, les pages suivantes n° 10, 11, 12, 13, étant consacrées à d'autres communes. Alerté par des amis comme je l'indique ci-dessus qui, dans un premier temps ne se souviennent plus de la date de parution, je procède à quelques investigations. Quelques jours d'attente encore et ô surprise, la lettre du maire et l'exemplaire cadeau me sont adressés par une personne qui me dévoilera par mail, avec une courtoisie exquise son identité. D'autres amis m'ont fait parvenir en pièces jointes tout ou partie des documents convoités et je suis maintenant en possession de plusieurs exemplaires des pièces à conviction qui feront l'objet, dès demain, de mes commentaires probablement acidulés.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :